Paris 2024 : la science au service des performances sportives

Des capteurs d’analyse de données pour les sportifs de haut niveau

A la tête de leur start-up Phyling, trois jeunes diplômés de l’X et de l’ENS Cachan conçoivent des capteurs d’analyse de données pour les sportifs de haut niveau dans la perspective de Paris 2024. Objectif : collecter des données utiles à l’amélioration des performances des athlètes.

Installés dans les locaux du laboratoire d’hydrodynamique de l’X (LadHyX), ces chercheurs ont un bureau et un atelier à disposition pour mener à bien leur projet dans le cadre du programme d’X-UP, l’accélérateur des start-up du Drahi X-Novation Center de l’X.

À l’heure actuelle, ils travaillent notamment pour le rugby, en collaboration avec le corps médical de la section professionnelle du Racing 92. Les capteurs installés dans les crampons permettent de détecter fatigue et blessures

L’équipe prévoit de décliner cette technologie dans de nombreux sports tels que la voile, le cyclisme, l’aviron ou encore le tir à l’arc. En visant clairement les Jeux Olympiques de 2024.