La Seine : un atout majeur pour les chantiers de la SOLIDEO

Le fleuve parisien s’est révélé être une aubaine pour la SOLIDEO qui a choisi de privilégier le transport fluvial pour le chargement des déblais liés aux travaux des chantiers du Village olympique et paralympique, sur les communes de Saint-Denis, l’Île-Saint-Denis et Saint-Ouen-sur-Seine.

Le 21 janvier dernier, la SOLIDEO a signé une convention de partenariats avec Haropa-Ports de Paris, VNF (Voies navigables de France) et la Préfecture de Région Île-de-France afin de déployer la logistique fluviale sur les deux chantiers du Village olympique et paralympique.
Une solution propre et respectueuse du cadre de vie des Franciliens, qui permettra à la SOLIDEO de mener à bien son ambition d’exemplarité quant à la haute qualité environnementale des constructions. C’est ainsi plus de 500 000 tonnes de terres qui vont être évacuées en 48 mois par péniches afin de limiter les nuisances et l’empreinte carbone du chantier.

Cet engagement participe également à l’ambition de faire de ces Jeux un accélérateur de la transition écologique. D’une part puisque cette solution va permettre le réemploi des matériaux tout en limitant au maximum le nombre de camions et en optimisant leur itinéraire.

%d blogueurs aiment cette page :