Paris 2024 : des achats responsables

Afin de répondre à la promesse faite par la France lors de sa candidature de mettre en place des Jeux d’une nouvelle ère, exemplaires en matière économique et sociale et respectueux de l’environnement, Paris 2024 a mis en place une stratégie des achats ambitieuse, responsable, et considérablement innovante, qui a pour vocation de perdurer au-delà des Jeux.

Objectif : montrer au monde entier que les Jeux Olympiques et Paralympiques sont aussi le moteur d’un avenir radieux sur le plan économique, social, écologique et humain.

2,5 milliards, c’est le montant prévisionnel en euros des achats qui seront réalisés par Paris 2024, un chiffre qui s’élève à 5 milliards si nous ajoutons les marchés générés par la SOLIDEO et les maitres d’ouvrages publics et privés associés aux Jeux.

Au quotidien, Paris 2024 et la Solideo travaillent à faire en sorte que les riches opportunités liées aux marchés des Jeux de Paris profitent au plus grand nombre : toutes les entreprises (TPE, PME, entreprises de l’ESS) mais aussi tous les publics, notamment celles et ceux qui sont aujourd’hui le plus éloignés du marché du travail. Tout en s’assurant d’un respect de valeurs essentielles sociales et environnementales (définition d’indicateurs et d’objectifs quantitatifs).

Ouvrir les marchés des Jeux au plus grand nombre, réaliser des outils pédagogiques pour permettre à chacun de candidater, engager les fournisseurs à intégrer des pratiques durables dans leurs process, recenser les entreprises les plus innovantes en matière sociale et écologique, anticiper l’avenir… sont autant d’actions qui s’inscrivent dans une démarche globale et vertueuse, et à laquelle les équipes de Paris 2024 travaillent chaque jour.

NOUS SOUHAITONS QUE TOUS LES TALENTS ET TOUS LES TYPES DE STRUCTURES PUISSENT RÉPONDRE À NOS APPELS D’OFFRE

C’est pour cette raison qu’ont été créées les plateformes https://entreprises2024.fr/ https://ess2024.org/ dont l’objectif est d’informer et d’accompagner les petites et moyennes entreprises ainsi que les structures de l’ESS dans l’accès aux marchés des Jeux.

Pour faciliter l’ouverture de nos marchés à tous, nous activons de multiples leviers :

  • publication de notre cartographie des achats afin d’anticiper les marchés à venir ;
  • Allotissement et possibilité de constituer des groupements ou de la sous-traitance afin que les TPE-PME puissent aussi rejoindre les marchés les plus importants ;
  • Recours aux marchés réservés au secteur du travail adapté et protégé (STPA) ou de l’insertion afin de diriger l’activité vers des personnes en situation de handicap ou éloignées de l’emploi.

NOS CRITÈRES RESPONSABLES POUR L’ATTRIBUTION DE NOS MARCHÉS

  • réduction de l’impact carbone
  • développement de l’économie circulaire
  • recours aux structures de l’ESS
  • facilitation de l’insertion de publics en difficulté, éloignés de l’emploi
  • Inclusion des personnes en situation de handicap
  • création de valeur sur les territoires à travers la formation de groupements entre grandes et petites entreprises locales.

En attribuant nos marchés à des fournisseurs engagés dans ces démarches de respect de l’environnement et d’innovation sociale territorialisée, nous mettons en avant ceux qui créent de la valeur au-delà du service ou du produit, que ce soit dans leur conception, leur production, leur utilisation ou réutilisation.

FOCUS SUR LA DÉMARCHE D’ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Devenir Comité d’organisation des Jeux, c’est écrire une histoire dont on connait déjà la date de fin. Chaque Comité le sait, être dissolu est dans la composante même de sa structure. Afin d’anticiper cet enjeu de dissolution, en particulier pour les achats de fournitures, Paris 2024 se pose systématiquement la question de ce qu’il adviendra, une fois les Jeux livrés : restitués, réemployés, revendus, donnés, transmis, transformés… Paris 2024 s’empare des enjeux d’éco-conception et de seconde vie, source d’économie circulaire et garantie d’un héritage fort pour les populations et les futurs Comités d’organisation. La première application de cette démarche se concrétise dans Pulse, nouveau cœur battant de Paris 2024 où, dès l’emménagement, Paris 2024 et nos prestataires ont anticipé la seconde vie des mobiliers et équipements, eux-mêmes pour la plupart déjà éco-conçus.

%d blogueurs aiment cette page :